Si vous ne voyez pas la newsletter, cliquez ici.
LA NEWS VH 15 NOTAIRES

Immobilier à Paris et Ile-de-France à fin octobre 2016 :

Tendance toujours haussière pour les volumes de ventes et les prix


D’après les données de la Base BIEN à fin octobre 2016, la hausse du volume des ventes a continué à l’automne 2016. Ce niveau d’activité élevé pèse désormais sur les prix tirés à la hausse dans toute l’Ile-de-France. 


Ventes : le dynamisme du marché se prolonge - 43.600 logements anciens ont été vendus d’août à octobre 2016, soit 9% de plus qu’à la même période en 2015 (+8% pour les appartements et +10% pour les maisons), avec une progression moindre dans Paris.

Pendant cette période, le nombre de ventes est supérieur de 20% à celui des mois d’août à octobre de ces 10 dernières années et de 7% par rapport à la période de forte activité de 1999-2007.

Nos indicateurs avancés anticipent pour novembre 2016 des volumes de ventes mieux orientés qu’en octobre, qui devraient permettre de conclure une année 2016 globalement dynamique.


Le niveau élevé de l’activité pèse sur les prix - Dans la continuité des mois précédents, l’accélération des ventes tire à la hausse les prix en Ile-de-France.

Sur un an, la progression des prix des logements anciens atteint 2,4% dans la Région (2,8% pour les appartements et 1,4% pour les maisons en octobre 2016). Mais cette progression a tendance à s’accélérer (+1,5% pour les appartements et + 0,8% pour les maisons).

Cette tendance haussière se prolongera dans les prochains mois, avec des variations de prix qui deviendront plus fortes qu’actuellement (entre 2% et 5,4% selon les départements en février 2017).


Dans Paris, le prix au m² des appartements s’établit à 8.320 € en octobre 2016 (+3,7% un an). Nos indicateurs avancés anticipent en février 2017 un prix au m² de 8.440 €, proche du record historique, ce qui conduirait à une hausse annuelle des prix de 5,4%.


FOCUS – Biens les plus chers à Paris : un déplacement de l’ouest vers le cœur de la Capitale

D’après une étude des Notaires franciliens, les prix s’homogénéisent progressivement dans Paris. Les quartiers les moins coûteux du cœur de la Capitale et de l’Est (10e, 19e et 20e arrondissements) se sont valorisés à un rythme accéléré, davantage que les arrondissements traditionnellement plus chers.

Dans Paris, un net glissement des ventes de biens les plus chers d’ouest en est et vers les arrondissements centraux est enregistré depuis 25 ans. Parallèlement, les prix au m² très élevés ne sont plus aussi concentrés sur les grands et les très grands logements. Ainsi, en 2016, une vente de bien cher sur quatre est une vente de  studio.  


Pour consulter le communiqué de presse interactif.Cliquez sur : http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp?id=7054/9540/67893&lng=fr

Source : Chambre des notaires de PARIS.


Guillaume ORIZET, négociateur immobilier, reste à votre disposition pour toute information complémentaire au 01 45 00 92 90 ou service.expertisenegociation@vh15.fr

VH 15 NOTAIRES met à votre disposition son pôle de négociation immobilière.

VH 15 NOTAIRES est membre du groupement NEGONOTAIRE.

VH 15 NOTAIRES est certifié Iso 9001 pour l’ensemble de ses activités.






Si vous ne souhaitez plus continuer à recevoir nos actualités,
il vous suffit de cliquer sur ce lien :
Je souhaite ne plus recevoir la newsletter VH15 NOTAIRES